Histoire du Cloud : de quoi s’agit-il et comment tout a commencé

|

Dans cet article, nous vous proposons d’expliquer les origines d’un concept aussi révolutionnaire que «le Cloud », terme qui a cessé d’être d’usage technique pour passer dans le domaine public.

Dans cette explication, nous allons utiliser les cinq questions de base auxquelles une bonne histoire doit répondre, les célèbres 5 W (what, how, when, where, et why).

Qu’est-ce que le Cloud ?

Commençons par expliquer ce qu’est le Cloud et ce qu’il n’est pas. Il ne s’agit évidemment pas des nuages qui gâchent nos vacances de Pâques ni du véhicule-nuage de Goku dans Dragon Ball. Peut-être que si Goku était un ensemble de données, l’image nous servirait de métaphore. Le Cloud, en termes informatiques, renvoie au réseau de serveurs hébergé sur Internet.

Le Cloud se réfère aux logiciels et services de stockage et de transfert de données exécutés sur Internet, plutôt que localement sur votre ordinateur. Il est utilisé pour fonctionner avec ces données sur le réseau sans avoir besoin d’accumuler des disques durs à domicile. Ces services peuvent être consultés sur la plupart des navigateurs. Parmi les plus populaires, on trouve : Google Drive, Apple iCloud, Netflix, Dropbox et Microsoft OneDrive.

L’un des grands avantages du Cloud est que l’utilisateur peut accéder à ces informations, celles qu’il a générées ou reçues, à partir de n’importe quel appareil disposant d’une connexion Internet. Vous pouvez écrire un document dans Google Docs sur votre ordinateur portable à domicile, le modifier dans le train sur votre téléphone portable et le terminer à l’hôtel sur l’ordinateur de votre chambre. Et surtout, autant de personnes que vous le souhaitez peuvent participer à l’écriture de ce document.

Il en va de même pour les photos, la musique, etc. Manipulation libre et navigation dans les données depuis n’importe où dans le monde avec une connexion Internet.

Comment le Cloud a-t-il été créé ?

Pour comprendre le fonctionnement du Cloud son architecture il vaut la peine de penser à ce système comme deux parties distinctes, le front end et le back end. Les deux parties doivent travailler en synergie sur Internet.

Voir aussi :

Dans le front end, on trouve l’ordinateur ou le réseau informatique de l’utilisateur et le programme qu’il utilise pour accéder au Cloud. Dans le cas des e-mails, l’accès est facile, car il suffit d’utiliser un navigateur Internet, comme Google Chrome, Internet Explorer ou Mozilla. Dans d’autres cas, cependant, il est nécessaire d’utiliser une application spécialisée pour pouvoir y accéder.

Dans le back end,on trouve les ordinateurs, les serveurs et les systèmes de stockage de données qui composent le Cloud ; chaque application possède généralement son propre serveur. Un serveur gère le contrôle et la gestion du trafic afin que la demande des clients soit satisfaite.

Enfin, pour s’assurer que les données soient toujours accessibles, les systèmes informatiques sur le Cloud disposent d’au moins deux fois plus d’espace pour le stockage et la réalisation des copies de sécurité que les appareils nécessaires pour le même travail à différents endroits.

Quand le Cloud a-t-il été créé ?

Pour localiser les débuts du Cloud, nous devons retourner à la préhistoire d’Internet. Bien que ce concept soit né en 1990, certains pionniers de l’informatique avaient anticipé l’avancée des réseaux informatiques dans les années 1960. J.C.R. Liclkider, qui a participé au développement d’ARPANET, – réseau informatique créé sur demande du département de la Défense des États-Unis– et John McCarthy, père du terme Intelligence Artificielle, ont été deux des principaux visionnaires de ce qu’allait devenir le Cloud.

Licklider a dessiné les premières idées d’un réseau informatique mondial en 1962, dans des discussions sur le concept du « Réseau informatique intergalactique ». Ces idées contenaient une grande partie du substrat de ce que nous connaissons maintenant comme Internet. L’Américain a, dans divers documents, décrit certaines applications sur les réseaux et a prédit l’utilisation de réseaux pour soutenir les communautés d’intérêts communs indépendamment de l’emplacement de leurs utilisateurs. Pour sa part, McCarthy a déclaré : « L’informatique sera un jour organisée comme un service public, comme l’électricité ou l’eau. »

Il s’agissait de l’idée de base, mais l’application du Cloud tel que nous le connaissons aujourd’hui a commencé dans les années 80, lorsque certaines tâches ont commencé à prendre corps dans un réseau informatique, plutôt que sur un seul ordinateur. De cette façon, la tâche est répartie entre plusieurs machines, exigeant moins du système pour fournir le service aux utilisateurs.

Ainsi, le terme a commencé à être utilisé pour d’abord désigner les réseaux téléphoniques, comme un moyen de se référer à quelque chose dont l’utilisateur n’a pas besoin de s’inquiéter, puis il est passé dans les infrastructures informatiques.

Ici, le mot « Cloud » a été utilisé pour la première fois au sein de l’environnement académique en 1997 par le professeur Ramnath Chellappa, qui l’a défini comme « un nouveau paradigme informatique ». Puis, en 1999, la société Salesforce.com a été la première à introduire le terme « logiciel en tant que service », en fournissant des applications pour les entreprises par l’intermédiaire d’un site Web.

Où le Cloud a-t-il commencé ?

Le symbole du nuage a été utilisé pour la première fois aux États-Unis, plus particulièrement dans le système ARPANET. Comme nous l’avions déjà prévu, ce système est clairement l’outil précédent Internet. Il se composait d’un réseau informatique créé pour le compte du ministère de la Défense des États-Unis entre les différentes institutions universitaires et étatiques.

Pourquoi le Cloud a-t-il été créé ?

Pour le progrès tout simplement. Le Cloud Computing, c’est la connectivité, la flexibilité, la légèreté. C’est un concept révolutionnaire qui permet au monde d’aller de l’avant, de le faire en laissant de côté le bruit et la fumée des machines. Aujourd’hui, le Cloud, c’est tout. Et même si vous ne le savez pas : vous aussi êtes dans les nuages.

Nous recommandons

ERP

ERP,Entreprendre,Facturation

Qu’est-ce qu’un ERP ? Avantages et 6 types d’ERP pour votre entreprise en 2020

Comment analyser un bilan

Entreprendre

Comment analyser un bilan

Histoire du Cloud

Entreprendre

Histoire du Cloud : de quoi s’agit-il et comment tout a commencé