,

Étude de marché : exemples pratiques

|

Pensez-vous que vous pourriez tirer profit d’une bonne étude de marché, mais vous ne savez pas comment l’analyser ? Ces exemples pratiques vous permettront de clarifier les choses.

Ne vous laissez pas berner : le succès sans effort très idéalisé… Mais, en affaires, ça n’arrive jamais. Pour avoir du succès dans les affaires, il est nécessaire d’avoir tâté le terrain au préalable pour que les idées que vous plantez croissent et s’épanouissent correctement. Et l’une des meilleures façons de tâter le terrain est d’apprendre à le connaître grâce à une bonne étude de marché.

Il y a tellement d’éléments à prendre en compte avant de se lancer dans cette aventure professionnelle : une bonne idée est la base, puis ensuite, il faut s’entourer d’une bonne équipe, mettre la main sur le meilleur logiciel (oui, bien sûr, ou pensiez-vous que trouver le meilleur programme de comptabilité pour PME n’est pas décisif pour réussir ?)… Et beaucoup d’autres éléments, parmi lesquels se distinguent les études de marché susmentionnées.

Exemples pratiques d’études de marché

Ensuite, nous aborderons deux exemples différents pour répondre aux deux grands besoins d’aujourd’hui : d’une part, un produit réel et tangible ; d’autre part, un service technologique qui n’est pas tangible, mais abstrait.

Exemple 1 : Produit alimentaire

Commençons par l’exemple réel et tangible. Imaginons qu’un entrepreneur veuille entrer dans le domaine de l’industrie alimentaire éco-durable. Il s’agira d’une entreprise liée à ses propres préoccupations de végétarien soucieux de la qualité de la nourriture qu’il mange (et vous savez qu’après tout, les entreprises qui réussissent le plus sont celles liées à une préoccupation ou un besoin de leur propre créateur).

Mais, bien sûr, l’industrie éco-durable est précisément l’une des plus prospères en ce moment. Rien de mieux pour le découvrir que cet exemple d’études de marché.

  1. Recueillir des informations. La première chose à faire serait de recueillir autant d’informations que possible sur le marché écologique et durable. Et, attention, le fait que cette entreprise soit née d’une préoccupation de son propre créateur ne signifie pas qu’il sait tout sur cette industrie. Au contraire : il s’agit de recueillir autant d’informations que possible sur ce marché, son cadre juridique, ses conditions commerciales et, surtout, son état actuel.
  2. Observation directe. Aller parler avec des producteurs spécialisés dans les produits écologiques et durables, aller dans des magasins et supermarchés pour observer le comportement des clients face à ces produits et même, demander aux responsables quelles tendances, selon eux, se sont installées… il est temps de mettre les mains à la pâte !
  3. Entretiens et enquêtes. Ce serait un bon exemple d’études de marché. Pourquoi ne pas organiser une table ronde avec les consommateurs de ce type de produits qui expliqueraient directement quel besoin n’est actuellement pas couvert sur ce marché ? Et pourquoi ne pas même pas recourir à une enquête auprès des consommateurs en général pour savoir quel produit éco-durable les rapprocherait de ce marché ?
  4. Analyse de la concurrence. Qui seraient vos concurrents les plus directs (soit en tant qu’entreprise productrice de produits en général ou en tant que producteurs spécialisés) ? Localisez-les et analysez-les pour savoir ce qu’ils font bien… Et, surtout, qu’est-ce qu’ils font de mal et que vous pourriez mieux faire.
  5. Déterminer la cible. Lorsque vous disposez de toutes les données ci-dessus, il est temps de prendre une décision : quel produit serait idéal pour un public cible actuellement négligé ou capable d’adopter votre produit (quel qu’il soit) ?
  6. Rapport. Donner vie à cet exemple d’études de marché ne tient qu’à vous.

Étude de marché : exemples pratiques

Exemple 2 : Service numérique

Pour notre deuxième exemple, nous n’avons pas de produit réel et tangible… Il s’agit d’un service numérique que vos clients pourront voir et manipuler avant de l’acheter. Dans cet exemple, nous n’allons d’ailleurs pas partir d’un cas où nous connaissons le marché que nous voulons attaquer (l’alimentation éco-durable) pour voir quel produit pourrait avoir du succès. Au contraire, nous allons voir comment utiliser une étude de marché pour analyser les probabilités de succès d’un service déjà parfaitement défini.

Ce service n’est ni plus ni moins qu’un abonnement à un éditeur de texte markdown avec une application. Il est clair que de plus en plus de personnes abandonnent les éditeurs de texte ultra-complexes et passent à la simplicité du markdown. Et il est également clair que les utilisateurs apprécient le format d’abonnement à l’usage. Mais comment savoir si notre service peut avoir du succès sur ce marché en plein essor ? Avec l’exemple d’étude de marché ci-dessous.

  1. Recueillir des informations. Nous l’avons déjà dit un peu plus haut : le marché des applications d’édition de texte markdown est en plein essor… Mais il est nécessaire de recueillir autant d’informations que possible sur ce domaine. Où se dirige ce marché ? Est-ce qu’il commence à devenir saturé ? Peut-il s’agir d’une mode passagère ?
  2. Observation directe. Il n’existe ici aucun magasin ou supermarché où se rendre… Mais pourquoi ne pas faire le tour de forums spécialisés pour obtenir un aperçu de la perception des utilisateurs de l’édition de texte markdown ? Pourquoi ne pas parcourir les réseaux sociaux à la recherche de débats à partir desquels dessiner une vue panoramique de cette industrie ?
  3. Entretiens et enquêtes. Les possibilités sont infinies ; il existe de nombreux exemples d’études de marché sur ce sujet… Vous pouvez, sans aller plus loin, enquêter auprès des utilisateurs pour connaître leur relation avec les éditeurs de texte en général et avec le markdown en particulier. Vous pouvez appeler un groupe d’étude pour voir en direct comment ils réagissent face à ces types d’éditeurs. Vous pouvez utiliser un service d’enquête téléphonique pour en apprendre davantage sur la réaction des clients potentiels face à ce type d’éditeur et au type d’abonnement. Ne fixez pas de limites lors de l’exploration directe auprès de vos utilisateurs potentiels !
  4. Analyse de la concurrence. Il ne s’agit pas ici d’analyser l’outil que vos concurrents offrent, il s’agit du service en général. Utilisez cet exemple pour créer vos propres études de marché et poser des questions telles que : que pouvez-vous ajouter à vos types d’abonnement pour convaincre les utilisateurs possèdent déjà un abonnement chez vos concurrents ? Qu’est-ce qui manque à vos concurrents et qui pourrait attirer quelqu’un qui veut s’abonner, mais ne sait pas quel service choisir ?
  5. Définiction de la cible. Votre cible n’est pas celle des utilisateurs d’éditeurs de texte markdown. Rappelez-vous : vous devez segmenter et re-segmenter le public jusqu’à trouver un créneau que vous pouvez exploiter. Et, à partir de ce créneau, l’étendre pour conquérir les niches adjacentes. Pure mentalité impérialiste appliquée aux services numériques.
  6. Rapport. Assimilez tout ce que vous avez appris dans cet exemple d’étude de marché… et lancez-vous !
Raül De Tena

Nous recommandons

ERP

ERP,Entreprendre,Facturation

Qu’est-ce qu’un ERP ? Avantages et 6 types d’ERP pour votre entreprise en 2020

Comment analyser un bilan

Entreprendre

Comment analyser un bilan

Histoire du Cloud

Entreprendre

Histoire du Cloud : de quoi s’agit-il et comment tout a commencé