50% de réduction sur vos 6 premiers mois sur tous les forfaits payants

1

Jours

2

Heures

31

Minutes
Profitez de votre offre

,

Comment le PIB est calculé : méthodes et formules

|

Le produit intérieur brut est le meilleur indicateur pour savoir si un pays est en croissance ou en récession… Voici comment le PIB est calculé.

Tout le monde sait : si le PIB augmente, cela indique que l’économie d’un pays évolue positivement. C’est pourquoi, si on y pense, on devrait être très intéressé par la réponse fournie à la question centrale de cet article, puisque cette information peut nous fournir des données vraiment précieuses pour savoir si un pays est en croissance ou en récession.

Parce que, il est vrai, certaines entreprises fonctionnent quand un pays est en croissance… et d’autres, nous n’allons pas le nier, trouvent leur bonheur quand la récession fait rage. Il faut savoir quel genre d’entreprise correspond à chaque scénario.

Et cette information ne sera disponible dans aucune des options de votre programme de comptabilité professionnelle… Alors lisez la suite, parce que nous expliquons tout sur la façon dont le PIB d’un pays est calculé.

Différence entre le PIB nominal et le PIB réel

Toutefois, avant d’expliquer les méthodes et les formules, nous devons savoir quelle différence il existe entre le PIB nominal et le PIB réel. À commencer par le PIB nominal, qui fait référence à la valeur (c’est-à-dire les prix du marché) de la production de biens et de services dans une période donnée (généralement un an). Pour sa part, le PIB réel reflète la valeur de cette production, mais avec des prix constants.

Qu’est-ce que ça veut dire ? Le PIB nominal indique les hausses et les baisses de prix, l’inflation ou la déflation ; tandis que le PIB réel examine les prix d’une année entière et permet ainsi des comparaisons avec d’autres périodes dans le même pays.

Tout semble-t-il trop opaque ? Soyez tranquille, lorsque nous commencerons à expliquer comment le PIB est calculé, tout prendra sens.

Formules du PIB : méthodes de calcul

Il existe trois méthodes principales pour calculer le PIB. Nous allons les examiner en détail ci-dessous.

1. Par le biais des dépenses

Cette méthode est basée sur le concept de demande globale, qui fait référence à la somme des dépenses engagées par différentes personnes et organisations du même territoire pour acheter des biens et des services au prix du marché. Sa formule de calcul serait la suivante :

PIB = C + I + D + (E – I)

Non, sérieusement, ce n’est pas une blague, chacune des lettres correspond à des concepts clés pour savoir comment le PIB est calculé :

  • C de Consommation : dĂ©penses engagĂ©es par les familles sans but lucratif ou de profit.
  • I d’Investissement : dĂ©penses engagĂ©es par des personnes dans le but de gĂ©nĂ©rer des profits.
  • D de DĂ©penses publiques : la somme de toutes les dĂ©penses de l’administration publique.
  • E d’Exportations : tous les produits ou services vendus Ă  l’extĂ©rieur du pays.
  • I d’Importations : tous les biens ou services qui sont achetĂ©s Ă  l’étranger.

2. Par le biais des revenus

Cette méthode est basée sur la somme de tous les revenus des personnes d’un même pays. Savoir comment le PIB est calculé à l’aide de cette méthode est possible avec la formule suivante :

PIB = Rémunération des travailleurs + Excédent brut d’exploitation (Impôts – Subventions)

Dans ce cas, les impôts et les subventions sont explicites… Mais les autres concepts peuvent poser davantage de problèmes. La rémunération des travailleurs désigne les revenus que les personnes peuvent recevoir (soit sous forme monétaire, soit sous la forme d’une contribution des entreprises à la sécurité sociale).

L’excédent brut d’exploitation, pour sa part, désigne les revenus des sociétés non répartis sous forme d’intérêts effectifs, en plus des loyers immobiliers, des actifs financiers, des dividendes et de l’épargne de la société non distribuée. D’accord, ces concepts ne sont pas faciles à comprendre… Mais personne n’a dit que le calcul du PIB était une tâche facile.

3. Méthode de la valeur ajoutée

Si vous vous demandez comment calculer le PIB à travers cette méthode, veuillez prendre note que cette méthode sert, fondamentalement, à calculer le PIB à l’aide de la production et sur la base des ventes ou des offres totales faites par des producteurs du même territoire géographique.

La méthode de la valeur ajoutée comporte différentes phases. La première serait de calculer la valeur de toutes les ventes dans un pays (c’est-à-dire le VAB) en soustrayant la valeur des matières premières et des biens intermédiaires utilisés pour la production. Il est donc nécessaire de prendre la valeur totale des ventes et de soustraire les consommations intermédiaires.

Ensuite, il convient également de garder à l’esprit que la valeur ajoutée brute est calculée pour chaque secteur d’un pays et qu’en fin de compte, on les additionne tous pour obtenir le total. En d’autres termes, il faut faire la somme des valeurs brutes ajoutées des secteurs primaire, secondaire et tertiaire… Et, une fois la somme effectuée, il faut ajouter la différence entre les impôts et les subventions. Ce qui nous donnerait la formule suivante :

PIB – VAB + (Impôts – Subventions)

Et maintenant vient la grande question : mais d’où obtient-on l’ensemble de ces données nécessaires dans toutes les méthodes ? Eh bien, nous vous avons dit que nous allions expliquer comment le PIB d’un pays est calculé. Le reste mérite un article séparé.

RaĂĽl De Tena

Nous recommandons

Uncategorized

Click and Collect: la clé du succès de la croissance des TPE françaises

Note de livraison : définition et exemple de modèle

Uncategorized

Bon de livraison : définition et exemple

Entreprendre,Ventes

Comment faire de votre e-commerce une entreprise durable ?